test d'acuité visuelle







Ce test est tout-à-fait précis, à la condition de calculer la distance de "lecture" en fonction de la taille des lettres sur votre écran.
Munissez-vous d'un double-décimètre, mesurez la hauteur du N ou du Z, en centimètres, et divisez cette valeur par 1,45 : le nombre obtenu, en mètres, doit obligatoirement dépasser 5 ; car en-dessous de 5 mètres, intervient une accommodation supérieure à 0,2 dioptries (1/5), non négligeable, qui fausserait les mesures.
Si le calcul de cette distance donne une valeur trop courte (inférieure à 5 mètres), il vous faut diminuer la définition de votre écran. Si au contraire la valeur calculée est trop longue (s'approchant des 10 mètres par exemple, ce qui est peu pratique et non conforme), il faut augmenter la définition de votre écran, ou bien utiliser la version miroir.
Une autre méthode simple pour modifier la taille des optotypes est de régler l'écran lui-même, en jouant conjointement sur la largeur et la hauteur de l'affichage.
Le test doit être réalisé œil par œil (conventionnellement l'œil droit le premier).
Le mode d'emploi est le suivant :
- le test de Worth sert de pivot pour les quatre échelles de lecture :
celle des lettres est accessible par le disque supérieur
celle des chiffres est accessible par le disque vert de gauche
celle des E est accessible par le disque vert de droite, et
celle des dessins est accessible par le disque inférieur
- cliquer sur l'optotype droit passe à l'acuité visuelle supérieure, sauf pour la page 10/10°, où l'on revient à 1/10° (pour reproduire le fonctionnement "en boucle" des projecteurs mécaniques)
- cliquer sur l'optotype gauche passe à l'acuité visuelle inférieure (sauf pour la page 1/10°, id)
- en cliquant au milieu de la page 1,5/10°, on accède au test de Worth (la page "pivot")
- le test duochrome est accessible en cliquant au milieu de toutes les pages paires : 2, 4, 6, 8 et 10/10°
- ce test duochrome permet de retourner sur la page 5/10° ou 7/10°, en cliquant à gauche ou à droite
- en cliquant au milieu des pages 5/10° et 9/10°, on accède au quadrant de Parent, lequel redirige vers la page des 7/10°
- en cliquant au milieu de la page 3/10°, on rétrograde directement à la page 1/10°
- en cliquant au milieu de la page 7/10°, on saute directement à la page 10/10°.
L'échelle des dessins est nécessairement approximative, mais me semble suffisante en pratique, et les enfants l'adorent ! elle finit à 9/10°.
A contrario, l'échelle des lettres poursuit dans les hautes acuités (11 & 12/10°).
Les deux échelles des chiffres et des E se limitent à 10/10°.
Pour un meilleur affichage, je vous conseille d'ôter la barre de navigation de votre navigateur (menu affichage), et de passer en "plein écran" (F11 pour Firefox). "Ctrl +" permet d'écarter et de descendre légèrement les lettres, "Ctrl -" de les rapprocher et de les remonter.
En bas des échelles des 10/10° (9/10° pour les dessins), un lien permet de revenir vers cette page.
Ce test dispose donc d'une version miroir, extrêmement pratique pour les locaux n'offrant pas les 5 mètres obligatoires entre les yeux du patient et l'écran ; elle s'articule logiquement sur le test de Worth miroir. Pour choisir sa version, il existe un passage secret : il faut cliquer au centre du test de Worth !
Explication géométrique pour les curieux :
un optotype de 10/10° doit mesurer 5 minutes d'arc, soit 1/12° de degré, soit 0,00145 radian, qui vaut tangente (et sinus) de ce tout petit angle, n'est-ce-pas ; soit hauteur de la lettre divisée par la distance de lecture.
Les moins courageux me feront confiance ...
À l'attention de mes confrères ophtalmologues généralistes ou pédiatres, des opticiens et des orthoptistes : si ce test vous plaît, il est téléchargeable ici (543 ko). Après décompression, il faut ouvrir le dossier, et cliquer sur le fichier "test-av.htm".
Toute suggestion sera la bienvenue.



accueil