On appelle "palissade" un aspect particulier de la rétine périphérique (= "antérieure" c-à-d. en avant de l'équateur de l'œil) évoquant une clôture en treillis ; celui-ci correspond à une espèce de craquèlement du tissu rétinien qui apparaît comme élimé, et s'observe plus souvent chez les yeux myopes, dont la rétine semble se distendre à cause du grandissement excessif de leur œil. La palissade est particulièrement adhérente au corps vitré, qui a la fâcheuse tendance à la déchirer en se décollant du fond de l'œil (quand il vieillit). Dans certains cas donc (pas systématiquement -ce serait trop simple-), il est indiqué d'entourer la palissade d'une bande de laser, afin de prévenir la survenue du décollement de rétine.


palissade rétinienne


La palissade est cette espèce d'idéogramme chinois blanc ; dans ce cas précis, comme la patiente venait de faire une déchirure de rétine dans son autre œil, j'ai préféré la traiter au laser.


pour revenir à la photothèque, cliquer sur la photo

accueil