L'occlusion veineuse rétinienne n'atteint pas forcément tout le réseau veinulaire rétinien, mais parfois seulement une de ses branches. Voici une assez belle photo d'une occlusion veineuse n'atteignant que la moitié inférieure du fond de l'œil, provoquant une dégradation de l'hémi-champ visuel supérieur, et aussi une chute de l'acuité visuelle, puisque l'axe visuel (la macula) est atteint. Il s'agit de la rétine d'un œil droit, photographiée au cours d'une angiographie à la fluorescéine. L'hémi-champ supérieur est normal.


occlusion veineuse rétinienne inférieure


Tout à droite, le foyer d'où s'épanouit le bouquet vasculaire s'appelle la papille optique, "prise électrique" du nerf optique. Le colorant, injecté dans une veine du bras, arrive dans l'artère centrale de la rétine, puis dans ses branches, apparaissant ici en blanc. La veine temporale supérieure commence à draîner le tissu rétinien supérieur, alors que la veine temporale inférieure est encore sombre. Toutes les taches noires représentent du sang. En fonction de l'évolution, on envisagera un traitement par laser, mais il faut bien reconnaître que le pronostic est "réservé", et que l'ophtalmologue est assez impuissant à traiter cette maladie.


occlusion veineuse rétinienne temporale supérieure


Cette deuxième occlusion veineuse rétinienne partielle (photo couleur, mais de moins bonne qualité) intéresse uniquement la veine temporale supérieure. Cette dame était traitée pour hypertension artérielle ; effectivement, les artérioles sont un peu fines.


pour revenir à la photothèque, cliquer sur une photo

accueil