Les infarctus rétiniens (ou du nerf optique) sont indolores, exactement comme les infarctus cérébraux, car la rétine et le nerf optique font partie du système nerveux central, comme le cerveau ou la moëlle épinière.
Cette dame est venue me voir en urgence pour un voile sur la partie supérieure de la vue de son œil droit, apparu subitement la veille ; comme elle avait été opérée de la cataracte, qu'elle avait bénéficié d'un traitement au laser YAG, et que de surcroît nous étions au mois de juillet (peu après le solstice), j'avais d'abord pensé à un décollement de rétine. La dilatation de sa pupille me permit d'observer ceci :


occlusion de l'artère rétinienne inférieure droite


l'hémi-plage rétinienne blanche inférieure est morte asphyxiée, privée d'oxygène transportée par les globules rouges des artères. La rétine a une capacité de survie à l'anoxie (arrêt circulatoire) de l'ordre de 3 heures, alors que le cerveau ne résiste qu'environ 3 minutes. La perte de l'hémi-champ visuel supérieur est définitive.


pour revenir à la photothèque, cliquer sur la photo

accueil