L'hémorragie sous-conjonctivale spontanée est un motif fréquent de consultation (en urgence), car le sang dans le blanc de l'œil est spectaculaire et fait peur. Les patients pensent à "de la tension dans l'œil", alors qu'en fait il n'en est rien. Ce symptôme est bénin ; l'ophtalmologue en profite pour contrôler la vue, la pression oculaire et examiner le fond de l'œil (principalement pour dépister le glaucome chronique et l'artériolosclérose), et rassure son patient. Si la pression (= "tension") artérielle n'a pas été mesurée récemment, il est bon d'aller consulter son médecin généraliste afin de le faire ; et en cas de récidive de l'hémorragie sous-conjonctivale, on conseille de faire une prise de sang pour contrôler la coagulation.


hémorragie sous-conjonctivale


L'hémorragie sous-conjonctivale ne se traite pas, car aucun collyre ni cachet n'y fait rien ; elle disparaît spontanément en deux semaines. La seule solution pour cacher ce petit inconvénient est de porter momentanément des lunettes foncées.


hémorragie sous-conjonctivale



"La médecine est l'art de distraire le malade en attendant que la nature le guérisse."
(Voltaire)

pour revenir à la photothèque, cliquer sur une photo

accueil