Les médecins aiment bien voiler leur ignorance avec des mots compliqués ; et quand celle-ci se double de leur impuissance, alors ces mots s'habillent de latin ! ce n'est heureusement plus vrai pour cet variante anatomique peu fréquente appelée "cornea guttata", qui signifie cornée avec des gouttes ... La face postérieure (concave) de la cornée est tapissée d'un épithélium (une couche) de précieuses cellules (que les ophtalmologues appellent improprement et par habitude "endothélium") : leur fonction est de faire barrière à l'humeur aqueuse afin d'empêcher celle-ci d'infiltrer la cornée. Quand leur densité est très faible, elles ne sont plus jointives, et l'on observe, au microscope de consultation, des sortes de gouttes qui représentent des hernies de la membrane basale de cet épithélium. Cet aspect a été comparé à du cuivre martelé (que je suis bien obligé de parfaitement connaître, puisque j'exerce à Villedieu-les-Poêles, "la cité du cuivre" !:-)


cornea guttata



pour faire plus riche, j'ai pris cette photo qui évoque plutôt l'argent martelé !

cornea guttata


à ce stade, la cornea guttata ne produit aucun symptôme, et heureusement, le plus souvent pour de nombreux lustres ; mais comme les neurones, ces cellules sont incapables de se multiplier, et leur nombre diminue doucement au fil des décennies. Si la densité de ces cellules devient trop faible, cette espèce de malformation congénitale se "décompense" (souvent assez brusquement : c'est vraiment le phénomène de l'eau qui fait déborder le vase) en œdème de la cornée (qui devient glauque et provoque une vue trouble et des douleurs), soit spontanément, soit à la suite d'une chirurgie de cataracte. Les traitements médicaux (par collyres, ou lentille) ne sont que de temporaires palliatifs, qui permettent d'attendre la greffe de cornée, seul recours efficace.



À propos ... une petite devinette :
comment appelle-t-on les habitants de Villedieu-les-Poêles ?


pour revenir à la photothèque, cliquer sur une photo

accueil