J'ai fait cette greffe de cornée en 1988, et pris la photo en 2002 ; le greffon a été prélevé par mes soins sur un cadavre à l'hôpital de Villedieu ... et il est encore vivant. Les limites de ce large greffon (9 mm) sont ponctuées (sur la photo) de 4 petits points rouges cardinaux. La greffe de cornée n'est pas une greffe d'organe, mais de tissu ; et comme la cornée n'est pas vascularisée, c'est la greffe dont le taux de réussite est le plus élevé.
Depuis le début de ce siècle, la technique de greffe cornéenne a bien progressé : quand seule la face interne de la cornée est défectueuse, il est possible de ne changer que celle-ci. Cette nouvelle opération s'appelle "greffe endothéliale", qui laisse au receveur son "stroma", c-à-d. presque toute l'épaisseur de sa propre cornée.


greffe de cornée


Grâce à sa greffe ("transfixiante" = totale), ce monsieur a une vue et une vie normales, sans aucun traitement local ni général ; je ne le fidélise même plus à ma consultation, et ne le revois qu'épisodiquement, quand il estime que ses lunettes sont à remplacer ! Faites savoir à votre entourage que vous êtes favorable au prélèvement de vos organes et tissus quand arrivera votre tour, et écrivez-le (sur votre carte de groupe sanguin par exemple) : c'est une charité naturelle qui contribuera à diminuer la souffrance humaine.
ن

Pour revenir à la photothèque, cliquer sur la photo

accueil