Ce vieux monsieur amaigri et fatigué venait pour une prescription de lunettes après sa chirurgie de cataracte. L'examen de son fond d'œil permit d'observer ceci (des deux côtés) :


rétinopathie dysorique


l'efflorescence de taches blanches qui parsèment la rétine s'appellent des "nodules dysoriques", ou bien encore "nodules cotonneux" ; qui correspondent à des micro-infarctus dus à l'obstruction d'artérioles terninales, en amont des capillaires. Les causes de ce syndrôme peuvent être de nombreuses maladies. En l'occurrence, il s'agissait d'une ancienne maladie de Waldenström, sorte de cancer d'évolution lente de la moëlle osseuse, caractérisé par l'emballement d'un clône fou de lymphocytes B ; ce dernier fabriquant en grande quantité une immuno-globuline M (grosse protéine) qui se déverse dans le sang, dont la viscosité augmente en provoquant de petits bouchons.
Accessoirement, vous noterez l'écrasement des veinules par les artérioles, dû à l'artériolosclérose.


pour revenir à la photothèque, cliquer sur la photo

accueil