Celui-là l'a échappé belle ! la paille de métal n'a pénétré que la muqueuse conjonctive, qui recouvre la coque de l'œil (appelée la sclère). Ce corps étranger fut extrait sous anesthésie de contact, simplement avec des gouttes, au cabinet de consultation ; une semaine d'antibiotiques en collyres, et le blessé est guéri. Il arrive que la vitesse de l'objet soit telle, qu'il transperce la sclère et pénètre à l'intérieur de l'œil : le pronostic est alors beaucoup plus sérieux, et aussi la chirurgie réparatrice infiniment plus délicate. On se sert -entre autres- d'un électro-aimant super-puissant. Autrefois (= il y a une génération) l'œil était souvent perdu ; de nos jours, on arrive à sauver la majorité de ces yeux blessés.


corps étranger métallique sous-conjonctival


pour revenir à la photothèque, cliquer sur la photo

accueil