Voici une sorte de cataracte assez fréquente et très handicapante (c'est aussi la plus difficile à photographier !). L'opacité du cristallin s'étale ici contre sa face postérieure, granitée, irrégulière, parfois comparée à du sucre mouillé ; elle provoque des phénomènes de diffraction extrêmement gênants car elle précède juste le foyer optique de l'œil, où se croisent les rayons lumineux et s'inversent les images avant d'aller se focaliser sur la rétine.
En "rétro-illumination", les opacités apparaissent à droite de la bande lumineuse verticale, comme des sortes de micro-cloques contenues dans une petite zone irrégulière :


cataracte sous-capsulaire postérieure



à fort grossissement (et en éclairage latéral), la cataracte ressemble à une surface crayeuse :

cataracte sous-capsulaire postérieure



pour revenir à la photothèque, cliquer sur une photo


accueil