Le mot "cataracte" évoque a priori la vieillesse : cette notion est statistiquement exacte ; mais en fait, cette maladie peut frapper à tout âge, y compris durant la vie intra-utérine. Si l'on nait avec une cataracte, celle-ci est alors par définition "congénitale". Certaines cataractes congénitales sont cécitantes, qu'il faut alors opérer très rapidement. D'autres au contraire sont si peu handicapantes -compatibles avec une vie normale- qu'elles sont découvertes fortuitement, à l'occasion d'un examen ophtalmologique ; et il ne faut les opérer que si elles s'aggravent et deviennent invalidantes, comme les autres cataractes.

Cette cataracte congénitale touche le cœur du noyau du cristallin : c'est la petite ellipse blanchâtre au centre de la photo. Elle gêne peu : donc il ne faut pas l'opérer. Le trait rouge matérialise l'axe visuel ; d'arrière en avant et de gauche à droite : V désigne le corps vitré, 2 la face arrière du cristallin, 1 sa face avant, C la cornée (le hublot de l'œil) ; I désigne l'iris, M un reflet du miroir du microscope :


cataracte congénitale



La cataracte congénitale suivante est l'image discoïde et ombiliquée inscrite dans la pupille rouge-orangée ; l'iris apparaissant noir en raison de la technique photographique dite "en rétro-illumination" :


cataracte congénitale



Pour revenir à la photothèque, cliquer sur une photo.


accueil