À très fort grossissement : en bas à droite, avec un mouvement anti-horaire, le bout de l'aiguille crochetée entraîne un petit lambeau de la "peau" de la cataracte, que j'ai commencé à déchirer un peu au-dessus du reflet lumineux ; cette pellicule mesure environ 20 µm d'épaisseur :


capsulorhexis à l'aiguille



ici, puisqu'il s'agissait d'une cataracte blanche totale, j'ai utilisé un colorant bleu qui crée un contraste avec la couleur du contenu ; on distingue bien l'ouverture ronde de 5 mm, par laquelle on videra le sac cristallinien :


capsulorhexis au bleu trypan



l'ouverture de la cataracte est terminée, l'opercule libéré est entraîné par les turbulences et s'est replié comme un petit mouchoir, en haut et à gauche de la sonde ; il sera aspiré par elle :


phako-émulsification d'une cataracte blanche



page suivante : hydrodissection de la cataracte

page précédente : fabrication du kystitome

pour revenir à la séquence, cliquer sur une photo

accueil